mercredi 16 mars 2016

Xena + reboot = ô joie?

Sur Twitter et Facebook, les assoces LGBT en parlent beaucoup ces jours: Xena The Warrior Princess aura droit à un reboot en 2016.

La série originale a été diffusée de 1995 à 2001, et je me souviens avoir commencé à regarder parce que j'aimais le fait que ça se passe dans la Grèce mythologique. Quelle ne furent pas ma surprise et ma joie de constater que c'était bien plus qu'une série légère et kitsch. Avec Xena, j'ai découvert le subtext. Pour moi comme pour des milliers de lesbiennes à travers le monde, il était clair que Xena et sa fidèle Gabrielle étaient en couple. Mais 1995 oblige, censure et tout le reste, il n'a jamais été dit clairement, ni montré, qu'elles étaient amoureuses l'une de l'autre. Alors nous avons cherché les indices dans le jeu des actrices, les regards échangés, les dialogues, les scènes (dialogues et scènes parfois censurés par TF1, heureusement, je vis en Suisse, et la TSR n'a rien censuré). J'avais 15-16 ans à l'époque et je n'étais pas out. J'inventais des prétexte pour enregistrer la série. 

Au fil des six saisons, les scénaristes ont de plus en plus joué sur les sous-entendus et les scènes ambiguës. Par dépit qu'il ne se passe rien, j'ai commencé à chercher des forums sur internet et c'est ainsi que j'ai découvert le monde des FF (fanfiction), qui étaient bien plus graphiques que la série (j'ai d'ailleurs écrit deux trois textes à l'époque, je les mettrai ici à l'occasion).

Malgré les années qui avançaient et l'entrée dans le XXIe siècle, rien ne nous a été donné, la série s'est terminée sans qu'il y ait confirmation qu'elles étaient bien en couple (bien que nous le sachions toutes, nous aurions voulu une reconnaissance, un baiser et pourquoi pas une scène d'amour). Rien de rien. En 2001, la série s'est arrêtée et quatre ans plus tard, The L Word débarquait sur nos écrans (hell yeah!).

Si l'annonce du reboot de Xena fait autant de bruit auprès des associations lesbiennes, c'est parce qu'il a été confirmé par le producteur que cette fois, la relation entre Xena et Gabrielle ne sera plus sous-entendue, elles seront clairement en couple.

Alors d'un côté je me dis "ouais, putain, enfin", et de l'autre, je ne peux m'empêcher de me méfier. Car depuis The L Word, rares sont les personnages lesbiens ou bi de qualité. Ou alors, les scénaristes les tuent (je crois que j'ai gueulé devant mon écran à la mort de Lexa, dans The 100). Je crains aussi que la relation ne soit pas bien travaillée ni bien développée  ni bien fouillée psychologiquement, Xena et Grabrielle étant des personnages très complexes. Je crains aussi que ce ne soit rien d'autre qu'un "lesbian bait" et qu'à part quelques baisers chastes, rien ne soit montrés, et que des que les moments commenceront à être un peu chaud, on aura droit à un noir et un enchaînement direct sur la scène suivante. 

Et bien que très frustrée de ne rien voir à l'époque de la première diffusion, je dois avouer que ça m'amusait beaucoup d'imaginer les moments tendres (ou érotiques) partagés par les deux héroïnes, surtout que les scènes étaient conçues pour laisser libre court à notre imagination débordante de lesbiennes frustrées du manque de visibilité LGBT à la télévision.

Jugez par vous même:




Bien sûr, nous avons toutes frotté l'oreille de notre meilleure amie dans un bain...











Et paf, juste avant que leurs lèvres ne se touchent, la scène prend fin...










Aucun commentaire:

Publier un commentaire