vendredi 13 novembre 2015

Etre envieuse des autres

Je crois que c'est un peu le ras-le-bol et la stupéfaction qui me font écrire cette note ce soir, car je ne suis pas quelqu'un d'envieux, en général. 

Bien sûr, comme tout le monde, je vais dire "wouah, quelle chance, ils partent aux Caraïbes" (ou autre destination), mais toujours avec ce côté d'être contente pour eux.

Cette fois, ce n'est pas le cas, et j'ai un peu honte.


Cet été, une jeune femme a répondu à une annonce que j'avais mise sur un site, annonce qui datait de décembre 2014. Dans son mail, elle me demandait si l'annonce était toujours d'actualité. Malgré le fait que je passais beaucoup de temps avec mon ex à ce moment-là, et que nous recouchions occasionnellement ensemble, je lui ai répondu que l'annonce était toujours d'actualité.

Nous avons échangé plusieurs mails, nous nous entendions plutôt bien, avions pas mal de points communs puis nous nous sommes rencontrées. Là, le courant a nettement moins bien passé, de mon côté en tout cas. Je n'avais rien à reprocher à cette fille, elle était sympa, mais elle ne me plaisait pas, et peut-être que j'avais des attentes plus grandes (sa façon de parler, de s'exprimer, ses mots, sa façon de se tenir, rien ne me plaisait).

Quand après une soirée chez moi, où elle a tenté un rapprochement, je lui ai fait comprendre que je n'étais pas intéressée, elle m'a envoyé quelques messages, se plaignant et se demandant pourquoi personne ne l'aimait. Je n'ai pas voulu entrer dans son jeu, je l'ai bloquée sur plusieurs réseaux sociaux, pour mon bien et pour le sien.

J'ai ensuite repris contact avec elle, après quelques jours, lui faisant comprendre que je n'avais rien contre elle, mais que je ne voulais lui offrir que mon amitié. J'en avais parlé à mon ex, qui m'a dit que c'était la deuxième fois que je brisais le coeur d'une fille à cause d'elle (elle faisait référence à une fille qui aurait voulu que je passe Paléo avec elle). J'ai évidemment nié, car je n'y croyais pas (ce qui me rappelle que mon ex a croisé cette fille, a su qui elle était et qu'elle a pensé "hey, c'est moi qui fait l'amour avec M. Ce petit triomphe, je ne l'ai jamais compris, puisque mon ex n'était pas amoureuse de moi, bref, parenthèse inutile terminée). Cette fille et moi, nous lisons beaucoup et aimons les jeux vidéos, c'était donc sympa d'échanger avec elle.

Elle s'est trouvé une copine. Je devrais être contente pour elle, et pour moi, car ainsi, plus de messages de plaintes. Mais je n'y arrive pas. Je suis en colère et je suis frustrée, parce que je ne suis pas moins jolie qu'elle, je ne suis pas moins intelligente, pas moins drôle, pas moins à l'écoute, etc. Evidemment, j'ai mes faiblesses, je ne suis pas infaillible, je ne suis qu'humaine. Comment se fait-il qu'elle trouve quelqu'un, alors qu'elle ne casse pas trois pattes à un canard (oui, c'est méchant et imbu de moi-même, mais une fois de temps en temps, j'ai le droit), et que moi, je sois encore célibataire? Je ne recherche pas absolument, je ne suis pas désespérée, j'ai juste l'âge, et surtout l'envie, de construire quelque chose de beau et de durable (avec ses hauts et ses bas, bien évidemment). Et je me dis que les dernières relations dans lesquelles j'ai beaucoup donné de moi, ça m'est revenu dans la gueule. Que dois-je faire alors? Jouer les dures, les insensibles, les pas très disponibles? Tout ça m'échappe, je dois dire. Et les fois où j'ai tout donné de moi, non seulement, ça m'a épuisée, mais en plus, ça n'a servi à rien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire