vendredi 26 août 2016

Trop émotionnelle

Parfois mes émotions me submergent et je me laisse emporter. Il en résulte parfois des actes que je regrette à moitié.

Je lui ai envoyé ça dans l'après-midi, après qu'elle m'ait dit que je ne lui avais pas manqué et qu'être seule lui allait très bien.

La tristesse, la déception, la colère m'ont envahie.

Pour éviter de me ramasser (et accessoirement de t'énerver), je vais laisser tomber l'idée d'un grand mail et te poser juste quelques questions par message:

Était-ce un mensonge, quand tu m'as dir être bien avec moi, sereine, comprise? Quand tu m'as dit voir un avenir avec moi (car tu avais pensé au fait que la femme de ménage à V. était allergique aux chats et que ça pourrait être un problème si on vivait un jour ensemble)? Quand tu m'as dit, au ****, après l'incident avec M.-E., "hey, je ne le dis pas, mais tu le sais" (ai-je cru à tort que c'était ta façon de me dire que tu m'aimais?). Quand tu m'as dit "je n'ai pas pour habitude d'abandonner aux premières difficultés"? Quand tu m'as dit ne pas vouloir me quitter? Mais 2 heures plus tard, face à moi, tu me dis le contraire pourtant.

Je comprends qu'après tout ce temps en couple, tu aies envie, besoin de temps pour toi, mais alors, pourquoi m'avoir fait croire que nous étions quelque chose d'autre que des amies? Surtout que tu m'as dit avoir des sentiments pour moi, que tu n'imaginais pas embrasser (et plus) quelqu'un sans sentiments.

Que s'est-il passé? Je sais que je t'ai reproché des choses que je n'avais pas le droit, et je le regrette. Je me suis excusée pour ça d'ailleurs. Et comme je te l'ai dit ce jour-là à V., si j'avais su à quel point tu n'en pouvais plus de tout, je t'aurais laissé tranquille, mais je l'ignorais.

Pour un malentendu, un manque de communication, c'est terminé.

Est-ce que ces trois semaines en couple avec moi, elles ont compté pour toi? Je ne peux m'empêcher de me sentir (peut-être à tort, j'ignore ce que tu penses et ressens) comme un boulet dans ta vie. Et ça m'attriste.

Je pense qu'on aurait pu être un chouette couple, il aurait juste fallu apprendre à nous connaître un peu plus, 3 semaines, c'est bien trop court pour cela.

Oui, je t'ai beaucoup sollicitée alors que tu avais beaucoup. Mais passer de "on se voit 1 à 2 fois par semaine, avant qu'on soit ensemble", à 3 semaines presque sans contact, sans que je sache pourquoi, ça m'a fait sentir comme une merde. A tort, ok, je ne savais simplement pas ce qui se passait dans ta vie, je n'avais pris en compte que ton taux à 100%, j'ignorais le reste.

Tant pis pour moi.

Si tu arrives à me donner des réponses aujourd'hui encore, ce serait génial, ainsi je me ramasse ce soir, pleure un bon coup et j'ai le week-end pour m'en remettre avant de reprendre le boulot.

A toi ensuite de voir si tu me veux encore dans ta vie, en tant qu'amie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire